cigarette électronique image

Cigarette électroniques, très à la mode

Nombreuses sont les personnes qui veulent arrêter de fumer, on connait tous que la cigarette ainsi que sa fumée détruisent vraiment la santé et l’environnement. Nombreuses aussi sont les recherches qui ont été faite, et les moyens qui ont été appliqué pour aider ceux qui veulent arrêter de fumer. Avant l’apparition de la cigarette électronique, tous on échoué, peu de pourcentage de réussite sur le fait d’arrêter de fumer.

Or depuis 2003 ou le pharmacien chinois du nom de Hon Lik disait : « il est possible de fumer et d’en ressentir toutes les sensations, tout en s’épargnant des dangers des cigarettes classiques », une bonne nouvelle page de l’histoire se tourne.

La cigarette électronique est un appareil de vaporisation, sans combustion, qui a la même ressemblance que les cigarettes classiques. Elle est parmi les dispositifs électroniques à fumer. Elle offre à ceux qui l’utilisent, le même gout et sensations qu’ils peuvent ressentir en fumant une vraie cigarette.

La cigarette électronique, très à la mode

 

cigarette électronique kitDescription

La cigarette électronique est composée de 2 parties : le module électronique et la cartouche. Le module électronique est constitué d’un semi-translucide à l’extrémité, d’une diode luminescente, d’une batterie lithium de 3,7 v, d’un microprocesseur électronique et d’un pressostat. La cartouche est remplaçable, constituée d’une chambre d’atomisation et d’un réservoir. L’appareil a la même taille d’une vraie cigarette. Elle ne comporte pas d’ingrédient de tabac.

Témoignages

  • – Un jeune homme de 25 ans, ayant  un passé de dix ans de cigarettes à un rythme de 20 par jour en moyenne, il a testé une cigarette électronique jetable et l’a trouvé gouteux. Il a décidé après à chercher un bon modèle dans le but de diminuer un peu sans vouloir arrêter de fumer. Apres 3 jours ou il vapote, le matin stresser, il a fumé une roulée mais impossible, gout mauvaise. Le jeune homme à trouvé à présent la cigarette électronique, superbe invention.
  • – Un père de famille témoigne, maintenant ça fait 20 ans qu’il fume ; habituellement plus de 20 cigarettes par jour. Il a recommandé la cigarette électronique même s’il croyait au départ que l’appareil ne fonctionnera pas pour lui. Dès réception du colis, il tente la cigarette électronique le premier jour et il n’a fumé que de 5 cigarettes en plus de l’électronique et pareil pour les jours suivants. Il est vrai, disait-il, que la sensation n’est pas tout à fait la même mais il trouve l’appareil bonne et il est bon de fumer sans risque et de ne souffler comme un bœuf dans les escaliers ou au moindre effort. Il a recommandé à tous les fumeurs.

Nombreuses sont les témoignages qui ont été vu à part ces 2 témoignages. C’est un expérience pour chacun et effet bénéfique pour ceux qui ont déjà essayé. L’appareil n’a pas déçu ceux qui l’utilisent jusqu’à présent. Et c’est presque ceux qui sont de mauvaise coté, ceux qui pensent simplement et s’appuient sur des analyses non concrets et purement théorique mais qui ne faisaient pas d’essai, qui disent que la cigarette électronique est un appareil dangereux pour la santé et qu’il faut faire attention. Beaucoup de personnes ont essayé d’arrêter de fumer, mais une semaine ou un mois après ils se retournent à fumer encore. Or jusqu’à présent ceux qui à utiliser la cigarette électronique sont satisfait, et même ceux qui ne fument pas se sentent bien à l’aise devant ceux qui fument. C’est un grand pas dans l’avenir pour l’arrêt aux cigarettes classiques.

cigarette électronique tabac

Tapage intensif sans fondement

Des bruits ; et encore des bruits sur la cigarette électronique ; les associations, les organisations, chacun à son avis, pour ou contre, chacun respecte son choix et ses raisons d’accepter ou de ne pas accepter l’utilisation de la cigarette électronique.

Association

L’association DNF (Droits des Non Fumeurs) disait que les cigarettes électroniques ont plus de nicotine que les cigarettes traditionnelles. Beaucoup n’ose pas y croire ; aucune limitation de consommation ni effet indésirable ne sont spécifié sur ces appareils. En faite, on ne sait pas exactement l’entretient de ces fameux cigarettes électroniques. Pour l’association, autoriser à vendre ces appareils, c’est dire que le tabac est inoffensif.

Organisation international

L’OMS (Organisation Mondiale de la santé) ne considère pas les cigarettes électroniques comme étant un moyen d’aider les fumeurs à arrêter de fumer. Le sous-directeur général chargé des maladies non transmissibles et de la santé mentale à l’OMS disait que la cigarette électronique n’a pas des preuves pour être classer comme un traitement préventif. A part les témoignages, il n’y a pas de preuve expérimentale que les produits de l’appareil soit inoffensif à la santé.

cigarette électronique sondage

On trouve maintenant l’e-cigarette dans de nombreux pays. Cependant l’OMS n’écarte pas la possibilité que la cigarette électronique peut aider les fumeurs à arrêter de fumer. Ni étude clinique, ni analyse de toxicité n’a été établi sur l’utilisation de la cigarette électronique, et tant que cela ne sera pas faite, l’OMS n’approuve pas le produit. Pour l’OMS, même à 2 % de nicotine, substance dangereuse, les e-liquides peuvent provoquer des effets néfastes chez les enfants. Pourtant la nicotine n’a jamais tué personne. La nicotine est composée de glucides, de protéines, et d’acides organiques. Les fumeurs de cigarettes meurent des substances cancérogènes (le goudron) qui se colle aux poumons mais pas de la nicotine, c’est contradictoire.

AFSSAPS

L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé a précisé : « journée mondiale sans tabac et sans cigarette électronique », c’était en avril 2010. Un titre qui exclu la cigarette électronique et la classe parmi les produits qui détruisent la santé. L’AFSSAPS a fait des analyses sur la cigarette électronique et recommande aux utilisateurs d’être prudent sur ce type d’appareil et spécialement pour les femmes enceinte car la nicotine reste un poison pour le fœtus. La cigarette électronique est fortement déconseillée aux femmes qui allaitent en raison de la toxicité de certaines substances et à leur passage dans le lait maternel.

cigarette électronique savoirCe qu’il faut savoir

Les gouvernements récoltent des milliards de dollars en taxes prélevés sur le tabac et la prévention est au niveau bas, presque négligeable, par rapport à la production. Des associations ont même dit qu’il vaut mieux fumer une cigarette normale au lieu d’une cigarette électronique. C’est comme dire aspirez vous des substances cancérogènes et toxiques que des substances qui ne nuisent pas la santé.

Et souvenons nous que beaucoup de personnes se basent sur la vente ou la production d’une cigarette classique comme travail et source de revenu familiale. Est-ce peut être une bonne raison de ne pas accepter la cigarette électronique ?